Bertrand Cuiller a créé Le Caravansérail en 2015.

Alors en résidence à Royaumont comme claveciniste, Bertrand Cuiller décide avec Sylvie Brély, directrice du programme Claviers de la fondation, de se lancer dans une grande aventure : créer un ensemble qui pourrait être comme une extension de son activité de soliste et continuiste, un terrain d'expérimentation, et un lieu amical. Il fallait le concevoir assez souple pour être, selon les circonstances, groupe de musique de chambre ou orchestre d'opéra; qu'il puisse aborder selon les rencontres et les envies tous les répertoires propres aux 17e et 18e siècles, et éventuellement certaines musiques du 21e siècle, et dernier pari... un ensemble qui puisse voler de ses propres ailes au sortir d'une résidence de trois ans.

2015 : Domenico Scarlatti / Georg Frideric Handel, Ex-Aequo
2016 : A Fancy, avec Rachel Redmond, enregistrement cd pour harmonia mundi
2017 : Les 6 concertos brandebourgeois de Johann Sebastian Bach

Le Caravansérail a été choisi par la Coopérative pour une grande tournée de Rinaldo de Handel dans une mise en scène de Claire Dancoisne (en 2018, 21 dates en France et Belgique)

Aujourd'hui, l'ensemble est soutenu en aide à la structuration par la Drac Ile de France, il est membre du réseau FEVIS.

 

Bertrand Cuiller

Né dans une famille de musiciens, Bertrand Cuiller a commencé le clavecin à 8 ans avec sa mère, puis à treize ans il a rencontré Pierre Hantaï, qui fut son mentor pendant plusieurs années. Il a ensuite étudié le clavecin au CNSM de Paris auprès de Christophe Rousset, et appris à jouer les cors baroque et moderne. En 1998, il remportait le troisième prix du concours international de clavecin de Bruges.
Après plusieurs années passées au sein d’orchestre comme les Arts Florissants, le Concert Spirituel et le Poème Harmonique, Bertrand a décidé de se concentrer exclusivement sur le clavecin et la musique de chambre puis il a créé le Caravansérail.
Au clavecin, il apprécie particulièrement les compositeurs anglais William Byrd et John Bull, qu'il a enregistrés pour Alpha et Mirare. Il a également gravé pour ces labels des concerti de Johann Sebastian Bach, l’intégrale de l’œuvre pour clavecin de Jean-Philippe Rameau (2015, Choc Classica de l'année) ainsi qu’un album Scarlatti-Soler. Tous ses albums ont reçu un accueil très chaleureux du public comme des critiques. Depuis 2004, il suit Bruno Cocset dans les projets des Basses Réunies.